Comment arrêter de courir comme un poulet sans tête ? (2/2)

poulet sans tête 2

Je vous présente en détail, dans l’article précédent, un exemple d’application de la méthode GTD (donc la mienne). Pour que cela soit plus simple pour vous, j’ai découpé mes explications en 2 parties : voici la seconde.

LES IDEES
Lorsque j’ai une idée je la note, mais lors du tri, je décide directement soit de la mettre en oeuvre (maintenant ou bientôt), soit de l’oublier pour le moment.
J’ai remarqué que les idées, ce n’est pas ce qui manque dans mon quotidien (j’en ai plein dans mon milieu professionnel, dans mes lectures, dans mes conversions, etc…). L’ennui c’est qu’une idée, aussi bonne soit-elle, si on en garde pas une trace écrite, s’oublie. Vous pouvez avoir l’idée du siècle et l’avoir oubliée le lendemain matin à votre réveil.
LES RENDEZ-VOUS 
Pour tout ce qui est rendez-vous, je les note dans mon calendrier parce qu’il a l’avantage d’être consultable sur mon mac et sur mon iphone et de se synchroniser en temps réel
#4 : Réviser
 
Le principe :
David Allen recommande de passer en revue toutes ses inbox, taches et projets une fois par semaine afin de vérifier que rien n’a été oublié, que tout avance comme il faut, et de faire le point sur ses objectifs.
Mise en application :
    • Tous les jours, je révise ma liste EN ATTENTE pour voir si je ne devrais pas relancer quelqu’un pour faire avancer un peu les choses.
    • Tous les 2-3 jours, je passe rapidement dans ma liste TRAVAIL pour mettre en priorité ce qui doit être fait dans les jours qui suivent. Cela m’évite de trop réfléchir : je regarde ma liste et je fais.
    • Une fois par semaine, je révise les priorités de mes projets. Je vérifie que j’ai une tâche en cours pour chaque projet, histoire que tous mes projets continuent bien à mijoter doucement au fur et à mesure.
En ce qui concerne mes objectifs à long terme, je n’ai pas besoin de faire le point. En effet,  ils sont bien présents dans mon esprit tout le temps alors je sais à peu près où j’en suis.
#5 : Faire
 
Le principe :
A tout moment, vous savez donc exactement ce qu’il faut faire. En fonction du contexte, de l’urgence, mais aussi du temps et de l’énergie dont vous disposez, vous pouvez donc facilement choisir la tâche à accomplir.
Mise en application :
C’est bien de de s’organiser mais le but de tout cela est justement de faciliter l’action. Au bout d’un moment il faut donc agir.
Parce que l’objectif de tout ça, c’est bien de faire. Just do it.
J’organise mon temps dans un calendrier, je suis encore plus productive quand je peux faire ça : pas besoin de réfléchir, j’ai juste à faire.
Les avantages
 
Beaucoup moins de stress. L’impression d’avoir tout sous contrôle m’aide énormément à être détendue. D’ailleurs, quand ça fait longtemps que je n’ai pas vidé mes inbox, je sens le stress qui monte sourdement.
Moins de procrastination aussi. Parce que je sais exactement quelle tâche est à faire, je n’ai qu’à faire. Pas de questions à se poser.
En outre, organiser mon temps me donne envie d’atteindre les objectifs que je me suis fixé, voire de les dépasser.
D’autre part je manque peu de choses importantes. Et quand ça arrive, c’est souvent sciemment, parce que j’ai décidé de ne pas faire telle chose pour pouvoir me concentrer sur telle autre.
En cas d’urgence, je sais exactement ce que je dois faire passer derrière l’urgence pour pouvoir la traiter.
Les inconvénients :
Je ne vous conseille pas d’acheter le livre, en effet, comme je vous l’ai indiqué dans la première partie de l’article, il s’agit d’une véritable usine à gaz. J’ai du m’y reprendre à plusieurs reprises avant de comprendre certains concept (pour tout vous dire j’ai même acheté le livre audio ! Puisque j’ai une mémoire auditive).
Je vous conseille plutôt d’appliquer mes propres conseils.
CONCLUSION :
Le but d’un système d’organisation est de simplifier les choses au maximum et d’aller à l’essentiel afin de gagner du temps. Ce n’est pas forcément le cas du livre de David Allen « Getting things done », mais il existe de nombreux dérivés cette méthode dont notamment la méthode « Zen to done » de Léo Babauta (mais le livre est en anglais) dont je vous parlerai plus longuement dans un prochain article que je publierai dans la rubrique « Organisation ».
Maintenant appliquez ma méthode pour voir si celle-ci vous convient et dites-moi quels avantages celle-ci vous procure. Pour celles qui connaissent déjà GTD, comment vous organisez-vous ? Et que pensez-vous de ma mise en application ? Merci d’avance !
Recherches utilisées pour trouver cet article :https://yandex ru/clck/jsredir?from=yandex ru;search;web;;&text=&etext=1834 Yx1c8O_pAHMOU840NcQFDrMshCJZEEDSz5BM2LstI6ozq2Vkefw5iX870d-nB1eN 15a23cc1ee629bfac4c853774269a5616f3c5c81&uuid=&state=_BLhILn4SxNIvvL0W45KSic66uCIg23qh8iRG98qeIXme.

Dis enfin STOP aux réponses négatives et décroche des tonnes d'entretiens !



2 thoughts on “Comment arrêter de courir comme un poulet sans tête ? (2/2)

  1. Merci Anne-Sophie, je suis prête à te suivre. J’ai vraiment besoin de ton aide.
    J’ai des listes partout. Mais c’est vrai, je ne trie pas. Donc j’ai bien compris, il faut que je consacre tous les jours un temps à revoir l’ensemble des tâches qui m’incombent et je dois apprendre à les traiter sans me poser de questions. Si possible le plus rapidement. Je vais revoir ma liste du jour et traiter un maximum de tâches, je t’en reparlerai. Moi aussi, j’ai envie devenir plus efficace.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *