Comment savoir si tu es faite pour le métier de secrétaire médicale ?

formation secrétaire médicale

« Souvent ce qu’on redoute le plus n’arrive jamais et s’évapore dans les labyrinthes de l’oubli. Cela valait-il la peine de se gâcher l’existence pour rien ? » Catherine Rambert.

Avant de me former au secrétariat médical et même pendant d’ailleurs, je me faisais toute une montagne du métier de secrétaire médicale. Je me demandais si j’étais faite pour ce métier, si j’avais les qualités et compétences pour l’exercer. Si j’avais un niveau suffisamment bon pour réaliser toutes les tâches d’une secrétaire médicale. C’est pourquoi j’ai mis autant de temps à me décider à suivre une formation de secrétaire médicale.

Je voulais mais je n’osais pas sauter le pas à cause de toutes ces questions sans réponse, d’autant plus que lorsque j’avais des rendez-vous médicaux et que je voyais des secrétaires médicales dans leurs fonctions, elles avaient l’air si professionnel, elle paraissent tellement maîtresses de leur sujet, si intelligentes que je pensais que la formation allait être trop compliquée pour moi et que ce n’était pas la peine de perdre autant d’énergie dans une formation si difficile pour ne pas être capable de trouver de travail à la fin. Même pendant la formation, à chaque difficulté (du mal à retenir les termes médicaux, du mal avec l’orthographe notamment), je remettais tout en cause. Je me demandais encore et toujours si j’étais faite pour ce métier.

Nous sommes toutes aussi bêtes les unes que les autres !!!! On se fait une montagne de la fonction, on rumine, on s’inquiète en se basant juste sur des impressions, des choses qu’on pense peut-être être vraies, au lieu d’analyser les faits de manière précise et objective en se renseignant et en cherchant, en long, en large et en travers. Le but est de démystifier la fonction de secrétaire médicale pour la voir telle qu’elle est : simple.

Fort heureusement, j’ai découvert un outil formidable et je pèse mes mots, il s’agit de l’enquête métier. Ca consiste à aller sur le terrain au contact des secrétaires médicales en poste pour les observer et surtout les questionner, sur leur parcours de formation, sur la vérité de leur quotidien, et éventuellement leur demander leur avis sur soi. Après avoir fait cette enquête je me suis sentie littéralement reboostée et surtout rassurée. C’est comme pour tout dans la vie : souvent on s’inquiète pour rien et la réalité est plus rose que ce que l’on croit.

En réalisant cette enquête sur le métier de secrétaire médicale, tu vas prendre conscience que tu es capable d’exercer cette fonction, que tu disposes de toutes les qualités et de tous les atouts pour décrocher des postes, t’épanouir professionnellement et apporter ta valeur à une structure médicale. Car je mets ma main à couper que si tu t’es lancée ou tu penses te lancer prochainement dans cette aventure, c’est parce que tu as remarqué chez toi des signes qui t’ont indiqués que tu avais des qualités inhérentes à la profession. Tu ne te serais pas embarquée dans ce gros changement de vie par hasard ! Cette enquête métier va donc te confirmer ce que tu savais déjà : que tu es capable de devenir secrétaire médicale. Tu vas ainsi prendre confiance en toi et quand on est confiant dans ses qualités, cela se voit en entretien. Tu vas décrocher des contrats de travail, tu seras plus sereine pour te former car tu auras pris conscience que tu ne fais pas tous ces efforts pour rien.

Les compétences tu vas les acquérir un peu durant ta formation et surtout au cours de tes stages et expériences professionnelles (c’est en faisant qu’on apprend le plus). Mais il y a sûrement des qualités que tu as déjà ou sur lesquelles tu peux d’ores et déjà travailler pour te convaincre que tu es faite pour le métier.

1/ L’aisance relationnelle

Garde à l’esprit que les organismes de formation te farcissent la tête d’informations inutiles, dont tu n’auras jamais à te préoccuper une fois en poste. Leur but est de te donner ce que tu as envie de recevoir : le maximum d’infos parce que tu crois que c’est un métier difficile, très complexe. Or ce n’est pas un métier complexe. Mais il faut avoir une bonne vitesse de saisie au clavier et ne pas faire de fautes d’orthographe.

Lors d’une formation, seule les compétences techniques sont mises en œuvre. Or, le plus important, et de loin, dans le métier de secrétaire médicale, ce sont les qualités humaines.

C’est un métier de communication, écrite mais surtout orale. Il faut être sociable pour maintenir une bonne communication avec le ou les médecin (s), mais aussi avec les patients. Parfois faire le relai entre le médecin et les patients. Il faut également de la patience, de la diplomatie et du sang-froid pour répondre aux demandes des patients.

L’informatique compte très, voire très très peu et je reconnais être un peu déçue d’avoir perdu autant de temps à me former en long, en large et en travers sur Word et Excel. En plus, j’utilise Open Office qui est d’ailleurs presque mort (le module de traitement de texte « Writter » pour faire de la saisie de comptes rendus médicaux et c’est tout). Sachant qu’Open Office n’est pas très agréable à utiliser et n’est pour ainsi dure plus mis à jour, les développeurs se concentrant désormais sur la suite Libre Office.

Je ne comprends pas pourquoi les formations de secrétaire médicale sont autant axées sur la bureautique. Je n’ai presque fait que ça durant ma formation à l’AFPA. Alors que depuis que je suis en poste je n’utilise que les fonctions de base de Word. Si tu aimes l’informatique et les tâches administratives, et que travailler seule ne te dérange pas, je te conseille de réfléchir au secrétariat libéral.

2/ La rigueur

Ce type de travail administratif ne nécessite pas beaucoup de réflexion mais beaucoup de rigueur. Les comptes-rendus doivent être rédigés de manière impeccable, sans erreur et sans faute d’orthographe. Il ne faut surtout pas se tromper non plus dans les prises de rendez-vous. Les informations doivent être exactes.

3/Le sens de l’organisation

Tu seras amenée à travailler sur plusieurs dossiers en même temps, et faire plusieurs choses en même temps, il va falloir être organisée pour ne pas tout mélanger et optimiser ton temps.

4/ L’énergie

En milieu hospitalier, c’est un métier soumis à de nombreuses suppressions de postes, le personnel est en première ligne de toutes les réformes mises en place par le gouvernement dans le milieu hospitalier. Dans beaucoup de services, les départs en retraite ne sont pas renouvelés, et il faut parfois faire le travail de 5 personnes à 3. Il convient donc d’être efficace, être capable de travailler rapidement et sous pression. Il faut bien s’entendre avec ses collègues également car c’est un métier collectif, un travail de groupe (à l’hôpital). Dans l’hôpital dans lequel je travaille, une forte majorité de secrétaire médicale sont d’anciennes manutentionnaires (travail en usines). A peu de choses près c’est le même travail qu’un secrétariat médical dans un service de consultations (il faut rechercher des dossiers, les porter, les classer, etc…).

5/ Le sens de l’initiative et l’autonomie

Il faut prendre des initiatives, parfois même être force de proposition et avoir un sens aigu de la débrouillardise pour pouvoir faire face à toutes sortes de situations. De plus, tu seras amenée à travailler seule parfois, il va falloir retenir tout ce qu’il faut faire et faire les choses dans le bon ordre.

6/ La discrétion

Il convient de faire preuve de discrétion, tu vas entendre et lire des choses hautement confidentielles, parfois peut-être concernant des personnes que tu connais. Il faut également garder une maîtrise de soi face au malade, savoir faire preuve d’empathie mais garder des distances malgré tout. En France, de nombreux protocoles encadrent la confidentialité du dossier médical, tu ne dois divulguer aucune information. Ce n’est pas la peine de parler fort lorsqu’il y a une file d’attente de 3 km de long ! Mettre les comptes-rendus médicaux sous pli, etc…

Aujourd’hui que je suis secrétaire médicale, je peux t’affirmer que tout le monde a les capacités de devenir secrétaire médicale, il suffit de croire en soi et d’avoir confiance. A toi de faire ton enquête métier. Contacte une secrétaire dans un hôpital, une secrétaire dans un cabinet médical, une secrétaire d’un organisme social ou autre en fonction de la spécialité que tu développes au cours de ta formation, pose-lui des questions sur son quotidien, sur son parcours et tu pourras avoir un avis objectif sur le métier de secrétaire médicale et envisager ton avenir professionnel plus sereinement.

PS : si tu as aimé cet article, inscris-toi à mes emails privés et tu recevras 2 fois par semaine, un email bourré d’astuces pour ta formation et ta recherches d’emploi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.