Comment gérer les conflits au travail ?

gérer les conflits 2

 

Nous sommes tous confrontés aux conflits. Chaque jour nous devons faire face à des différences de point de vue, d’opinions, d’approches à un projet ou à des avis divergeant à propos de la date d’un événement, par exemple. La gestion des conflits est une compétence indispensable à développer pour chaque personne qui travaille en groupe.

Lors d’un conflit, nous pouvons être amené à penser qu’une personne est “difficile”, “caractérielle”, voire même “méchante”. Souvent, elle est juste elle-même et agit sans tenir compte des autres. Tout comme si vous agissiez comme vous êtes vraiment. Ce qui arrive en fait c’est que nous avons des façons opposées de voir les choses, des différences d’opinions et des façons de penser différentes.

Comme beaucoup d’entreprises adoptent le travail de groupe, vous devez apprendre à travailler avec les autres et acquérir l’esprit d’équipe pour que votre travail soit bien fait et aider votre entreprise à être plus compétitive.

D’autre part, les conflits ont un impact négatif sur votre moral et peuvent vous empêcher d’être au top et de donner le meilleur de vous-même. Vous perdez confiance en vous quand vous êtes en conflit avec vos collègues, ou un client. Peut-être qu’en ce moment vous êtes en train de penser à quelqu’un avec qui vous travaillez et avec qui vous êtes en conflit. Du coup, ça ne vous aide pas à vous sentir bien. Cela peut être assez désagréable au point que vous redoutiez d’aller travailler. Pourtant, aussi longtemps que vous travaillerez avec les autres, malheureusement vous serez confronté à des conflits.

Voici 12 solutions pour faire face aux conflits en entreprise :

Ecoutez : écoutez attentivement pour comprendre le point de vue de votre interlocuteur. Mettez en suspens vos pensées, jugements et priorités et écoutez les préoccupations de votre interlocuteur et son ressenti. Essayez de vous mettre à sa place pour le comprendre.

Définissez le problème : comprenez-vous bien le conflit ou est-ce que vous ne comprenez que ce que vous percevez ? Communiquer aide à clarifier la perception de la situation de chaque personne pour faire en sorte que le problème soit clairement défini et bien compris par chacune des deux parties.

Basez-vous seulement sur des faits : tenez-vous en aux faits lors d’une confrontation. Vous obtiendrez davantage de résultats positifs quand vous traiterez avec des faits concrets plutôt qu’avec des émotions. Soyez objective et ne vous basez que sur des éléments concrets.

Reconnaissez les points forts de votre interlocuteur : regardez objectivement la situation et reconnaissez les points positifs de l’autre personne. Gardez-les à l’esprit quand vous chercherez une solution. Il verra que vous êtes de bonne foi, il sera davantage disposé à reconnaître vos points forts à son tour, en vue de trouver une issue favorable au problème qui vous oppose.

Respectez votre interlocuteur : il est nocif de dénigrer les autres et renvoie une mauvaise image de vous. Quand vous vous confrontez à des collègues, faites en sorte de communiquer de façon à leur permettre de faire face et ne les dévalorisez pas.

Parlez aux gens, pas sur les gens : faites l’effort d’affronter les gens directement. Ne parlez pas derrière leur dos. Ayez le courage de leur parler en face. Cela vous aidera à trouver des solutions.

Tendez l’oreille aux questions sous entendues : parfois ce que nous pensons être le problème ne l’est pas. Lorsque votre interlocuteur parle, essayez de décrypter les problèmes cachés. Essayez d’aller au cœur du conflit pour pouvoir y faire face.

Soyez ouvert et honnête, ne tournez pas autour du pot : allez droit au but, soyez direct et précis. De façon à ce que votre interlocuteur comprenne ce qui, pour vous, est un comportement acceptable et ce qui, au contraire ne l’est pas.

Demandez des avis extérieurs : il peut y avoir des situations dans lesquelles vous êtes trop proche du problème et trop impliqué émotionnellement pour avoir une vision objective. Demandez l’avis d’autres personnes en qui vous avez confiance.

Élargissez votre cercle : ne vous confinez pas à votre petit cercle de collègues. Construisez-vous un réseau plus large dans votre entreprise et restez en équilibre dans vos relations et vos interactions. Ne mettez pas tous vos œufs dans le même panier.

Prenez du recul : quand on est en conflit au travail, on a tendance à penser que tout est négatif et horrible, mais ce n’est pas le cas. Établissez une liste de choses que vous êtes heureux d’avoir dans votre vie, mettez une photo de quelqu’un qui vous rend heureux sur votre bureau, allez faire une promenade à l’heure du déjeuner ou prenez un café avec un ami.

Partez : dans certains cas il est possible qu’aucune des stratégies que je viens de vous énoncer ne fonctionne, malgré vos efforts. L’autre personne n’ira pas dans votre sens pour résoudre le problème. Il y a des cas où vous ne pouvez pas négocier et dans lesquels la meilleure solution c’est de partir.

Je vous souhaite beaucoup de courage pour affronter les conflits dans votre entreprise. Et vous, quelles sont vos recettes pour faire face aux conflits en entreprise ?

Dis enfin STOP aux réponses négatives et décroche des tonnes d'entretiens !



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *